See itinerary here

Dès notre arrivée au Laos, on a compris l'ampleur de la situation: pauvreté, aucune infrastructure, peu de moyen de transport. Notre premier autobus nous a permis de faire 110 km en moins de 12 heures! Une vitesse moyenne de 10km/heure! Il faut dire que le bus a brisé 6 fois dans la même journée. Les 3 premiers bris: courroies d'autobus, le 4ième bris: la vitrine avant qui tombe sur le chauffeur, le 5ième bris: crevaison et finalement le dernier bris: une autre strap qui brise!



Photos digitalisées en 2005
Photos originales en papier

Ce dernier bris a été plus long, car on avait plus de courroies, donc le chauffeur a dû retourner à une station-service pour en acheter une. La route était super mauvaise: des trous de 1 mètre de profondeur, de la boue en masse...
En partant de Savannaket en direction de Thakek, nous prenons un autre autobus (beaucoup plus confortable que l'autre orange). Voilà qu'on roule 1 heure et on arrête brièvement pour déjeuner. Au menu: reins de porc grillés ou sauterelles grillées. Moi qui aime bien les insectes, j'achète 3 brochettes de sauterelles. Malheureusement, j'en ai gouté des meilleures à l'insectarium de Montréal. Ces sauterelles étaient géantes et un jus vert intense était à l'intérieur... Après 2 brochettes, j'en avais assez.
Quoi dire d'autre sur le Laos? Un pays qui vient d'être ouvert aux touristes et très peu de gens viennent le visiter. Un trésor caché (en 2001!).